Sauvons la Billard B2

En soutenant notre projet à la fondation du patrimoine, aidez nous à restaurer la draisine Billard B2


Sauvons la Billard B2

Le CFTB lance une campagne de financement populaire avec la Fondation du Patrimoine pour restaurer la draisine Billard B2

Les draisines sont des véhicules ferroviaires destinés à l’entretien des voies ferrées. Peu connus du public, elles font parties du patrimoine industriel et des chemins de fer.

Cliquez sur l'image pour voir le diaporama Draisine Billard B2

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la SNCF doit faire face à un important besoin de draisines. Aussi, plusieurs constructeurs se partagent la production des nombreuses unités livrées dès la fin des années 40. Les DU49 fabriquées par Billard sont réparties en trois types : D50D1, D2 et D3, se distinguant principalement par leur moteur, existant en caisse normale ou large. Leur carrière à la SNCF a été relativement longue, tant en livrée verte et blanche que rouge et crème, certaines ont été modernisées, d’autres sont restées en état d’origine. Dans les années 1960, bon nombre d’entre elles sont rachetées par des exploitants ferroviaires (RATP, CFTA, Est de Lyon) ou des entreprises de génie ferroviaire. Les dernières quittent la scène ferroviaire au début des années 2000.

Leur carrière à la SNCF a été relativement longue, tant en livrée verte et blanche que rouge et crème, certaines ont été modernisées, d’autres sont restées en état d’origine.

Dans les années 1960, bon nombre d’entre elles sont rachetées par des exploitants ferroviaires (RATP, CFTA, Est de Lyon) ou des entreprises de génie ferroviaire.

Les dernières quittent la scène ferroviaire au début des années 2000.

Il ne reste à ce jour que quelques exemplaires sauvegardés par des chemins de fer touristiques.

Celle qui nous intérresse plus particulièrement aujourd'hui est la Billard N° B2, construite en 1958, achetée par la Compagnie de l’Est de Lyon en 1966. Elle a alors parcouru la ligne Lyon-Crémieu-Montalieu dans les départements du Rhône et de l’Isère pour assurer l’entretien de l’infrastructure jusqu’à la cessation d’activité en 1987.

L’association du Chemin de Fer Touristique de la Brévenne (C.F.T.B.) en est aujourd'hui propriétaire.

Nos objectifs sont :

  • De préserver la valeur patrimoniale de cette machine en la gardant en état de marche et dans sa configuration de travail, telle qu’elle était lorsqu’elle circulait sur la ligne de l’Est de Lyon.
  • D’effectuer avec cette draisine certains travaux d’infrastructures sur une portion de ligne au départ de Sainte Foy l’Argentière.
  • D’utiliser la draisine pour effectuer des parcours sur la ligne l’Arbresle – Sainte Foy l’Argentière afin de permettre aux passagers de plonger dans le monde du chemin de fer en étant aux côtés du mécanicien et ainsi découvrir le voyage ferroviaire sous un nouvel angle.

Afin de financer les travaux, nous avons décider de faire appel au mécénat populaire avec le concours de la fondation du patrimoine.


Commentaires (0)


Ajouter un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :


Derniers articles

Derniers commmentaires