CIRCULATION DU TRAIN TOURISTIQUE DES MONTS DU LYONNAIS

Pour faire circuler un train touristique il faut sur le quai de la gare un agent de circulation, chargé de la sécurité, un coup de palette et de sifflet.
Mais ce n'est pas suffisant…
Pour permettre la circulation du Train Touristique des Monts du Lyonnais qui roule sur une voie de SNCF Réseau, propriétaire du réseau ferré national, les actions suivantes sont nécessaires :

Etablir une convention autorisant le principe de circulation du train touristique.

La ligne entre l’Arbresle et Ste Foy l’Argentière comporte deux statuts distincts. Le premier permet les circulations commerciales (TER, trains de fret et train touristiques) et s’applique de l’Arbresle aux carrières de la Patte. La seconde, des carrières de la Patte jusqu’à Ste Foy l’Argentière permet uniquement la circulation des trains touristiques.
Les conventions qui doivent être établies seront co-signées par SNCF Réseau, une collectivité territoriale et le CFTB.
Ce document définira les principes autorisant le CFTB à exploiter le train touristique, les responsabilités de chaque cosignataire et fixera le montant de la redevance à payer par le CFTB à SNCF Réseau. Celle-ci se montait en 2012 à 3850€ par saison. Les conventions auront une validité de 5 ans.

Elaborer un Règlement de Sécurité de l'Exploitant (RSE).

Le Règlement de Sécurité de l'Exploitant (RSE) est un document élaboré par l'exploitant, en l'occurrence le CFTB. Il définit les principes d'organisation des personnels, de la circulation des trains, le traitement des incidents et accidents, l'entretien et la maintenance du matériel et de l’infrastructure. Le Règlement de Sécurité de l'Exploitant est validé par un organisme agréé indépendant. Le coût de cette validation est de 400€. Un contrôle par un organisme agréé indépendant est réalisé annuellement pour s'assurer du respect du règlement de sécurité de l'exploitant (RSE). Ce contrôle représente un coût annuel de 1100 euros.

Habiliter les personnes pour assurer la conduite et la sécurité.

Les personnes habilitées à la conduite et la sécurité sont tenue de connaître la réglementation définie dans le RSE et de participer à une session de formation annuelle. A l'issue de cette session, un contrôle des connaissances est effectué. Le renouvellement des aptitudes est validé à l'issue de ce contrôle.

Valider l'aptitude physique des personnes aptes à la conduite et la sécurité.

Une visite médicale par un médecin agréé permet à chaque mécanicien ou agent de sécurité du CFTB d'obtenir son autorisation annuelle.

Contrôler le matériel roulant.

Un contrôle technique du matériel roulant est réalisé chaque année. Il porte sur la vérification des organes de sécurité des engins moteurs et des véhicules (essieux, freins, suspensions) ainsi que les parties accessibles aux public (portes, sièges, rambardes). Cela permet de garantir la sécurité des circulations.

[[!isAdmin:notempty=`